Archives par étiquette : mémoires

Bourguiba : Revisiter l’histoire

Depuis 2011, on ne cesse d’évoquer Bourguiba, en partie pour oublier l’inertie qui a accompagné, pendant treize ans, sa mise à l’écart. Il a vécu entre le 7 novembre 1987 et le 6 avril 2000 au milieu d’un long silence entrecoupé d’apparitions télévisées, orchestrées une fois par an, pour faire croire que son successeur le vénérait. On croyait stopper l’histoire ou en décider.

Produit et acteur de l’histoire

Les visites de ses proches lui étaient comptées, celles des personnalités étrangères soumises à autorisation, se sont peu à peu réduites, tandis que le peu de voix tunisiennes qui se sont fait entendre pour dénoncer l’isolement du vieux leader, se sont perdues dans l’apathie de l’époque.

Sa mort aurait pu donner lieu à un adieu national, un sursaut qui aurait compensé en son temps un peu de cet abandon. Alors que les Tunisiens, soudain frappés par la nouvelle de sa mort, attendaient une cérémonie réparatrice, celle-ci a été confisquée par un pouvoir craignant toujours marques d’affection démesurées ou débordements. On a arrangé des funérailles sans spontanéité ni panache, réduites au minimum visuel et transmises en différé, afin de contrôler les images, comme pour n’importe quel journal télévisé. Les caméras étaient chargées de prouver qu’on avait rendu les honneurs dus au personnage, de montrer la brochette d’émissaires venus de partout et de capter l’émotion de la foule, juste ce qu’il faut.

Continuer la lecture