Archives par étiquette : Ennahdha

Un ramadan pas comme les autres

Nous sommes encore sous le choc de l’attentat du 25 juillet qui a coûté la vie à Mohamed Brahmi, un homme que les Tunisiens ont commencé à connaître comme député à l’Assemblée Nationale Constituante, par des prises de position mesurées mais fermes, la dernière étant d’encourager la rébellion contre Ennahdha. Puis le carnage des neuf soldats du 29 juillet a éclaté comme une foudre dans l’été tunisien. Depuis, l’armée se démène dans la région du Djebel Chaâmbi délaissée et les familles meurtries qui se disent fières des héros morts pour la patrie, refusent la présence officielle des représentants du gouvernement.

Un tournant ?

L’émotion gonfle, accentuant peur et défiance, chaque vague élargissant le cercle des gens atteints, chaque atteinte semant insécurité et crainte de l’avenir. On a appris depuis 30 mois que cette émotion persistante n’est pas porteuse du meilleur, qu’elle ne favorise que les cyniques, qu’elle augmente le désordre, qu’elle sème la division dans la vie publique et les familles.

Cet été règne une tension qui rappelle les mois de décembre 2010 et janvier/février 2011, dans sa violence et ses inconnues, avec un sentiment de déchirure en plus. Je ne sais pas quoi me fait sentir qu’on serait dans la deuxième phase décisive d’une grande mutation en cours, qu’on ne peut nommer “révolution”, tant que ces soubresauts n’aboutissent pas à des changements suffisants pour installer autre chose que les magouilles des plus forts et de la discorde. Entre les nouveaux arrivés (Nahdhaouis) et les anciens (RCDistes), jumeaux et ennemis, la bataille se corse, une équipe est en train de chasser l’autre (ou de noyauter ceux qui y consentent), aux dépens de l’équilibre du pays et de sa sécurité, sans parler des principes moraux et des besoins des plus démunis. Il flotte un air de déjà vécu avec le même sentiment que l’Etat est asservi par un réseau mafieux, mal préparé au pouvoir mais décidé à le prendre durablement.

Continuer la lecture